Unité de Dépistage des Cardiopathies Fœtales et Néonatales

Les cardiopathies congénitales : l’importance du dépistage

Les cardiopathies congénitales, estimées à environ 8 pour 1 000 naissances, représentent la première causes de mortalité périnatale. Aujourd’hui, c’est plus du tiers des malformations congénitales diagnostiquées en Europe durant la période fœtale et la petite enfance.

Le dépistage de ces cardiopathies est majeure : outre certains traitements possibles in utéro, le dépistage permet, surtout, l’organisation d’une stratégie rapide et optimale de prise en charge du nourrisson dès sa naissance au sein d’une structure adaptée. Certaines cardiopathies nécessitent en effet l’accouchement de la mère en maternité de niveau III disposant de soins intensifs de néonatologie et de cardiologues pédiatres, ce qui améliore considérablement le pronostic global du nouveau-né.

Le dépistage en période fœtale permet actuellement de diagnostiquer environs 50 % des cardiopathies et continue de progresser grâce à l’implication multidisciplinaire des différents intervenants en Médecine Fœtale.

En période néonatale, certains signes d’appel (souffle, cyanose, dyspnée, pouls fémoraux mal perçus, malaise ou stagnation pondérale) peuvent faire suspecter une cardiopathie congénitale et justifier un avis spécialisé. Celui-ci permettra soit d’écarter une anomalie soit d’assurer une prise en charge rapide et adaptée, en lien étroit avec l’équipe médicale et chirurgicale de cardiologie pédiatrique de l’hôpital Haut Lévèque.

L’Unité de Dépistage des Cardiopathies Fœtales et Néonatales

Intégrée à la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine, l’Unité de Dépistage des Cardiopathies Fœtales et Néonatales accueille des patientes présentant des grossesses pathologiques ou des facteurs de risque familial, maternel ou fœtal de cardiopathies, ainsi que des nouveau-nés et des nourrissons.

L’UDCFN a pour mission principale d’améliorer le dépistage des malformations cardiaques congénitales chez l’enfant, sans hospitalisation. Ces diagnostics font l’objet d’explications et d’informations détaillées auprès des parents concernés, ainsi que, le cas échéant d’une prise en charge psychologique.

Opérationnelle depuis plusieurs années, l’Unité entretient des liens directs et quotidiens avec le CHU de Bordeaux, et plus spécifiquement, son service des maladies cardio-vasculaires congénitales et sa maternité de niveau III, vers lesquels sont référés les patients pour une prise en charge globale et adaptée à leur état de santé.

Aujourd’hui cela concerne plus de 1 000 examens effectués chaque année avec désormais à une capacité d’accueil quotidienne.

L’Unité de Dépistage des Cardiopathies Fœtales et Néonatales dans les réseaux de santé

Afin d’optimiser la prise en charge de ses patients et de mener une action cohérente avec celle de tous les professionnels en périnatalité, l’Unité participe activement à la mutualisation des compétences et s’intègre dans le réseau de soin autour de la périnatalité.

Elle contribue ainsi à une large diffusion d’information sur les méthodes de dépistage auprès des patients et des professionnels, afin d’accroître le dépistage de malformations cardiaques congénitales et de sensibiliser les populations à risque.

Les différents types de prise de prise en charge

  • en consultation pour un diagnostic ;
  • pour un bilan complémentaire, préopératoire ;
  • au cours d’une hospitalisation de maternité ;
  • pour une prise en charge in utero ;
  • pour un suivi après les soins.
Haut de la page